le sac à dos.

Je prépare mes affaires pour aller en stage photo et j'ai besoin de mon sac à dos. Je le prends et je me dis: ah oui c'est vrai il est abîmé à l'intérieur. L'imperméabilisant s'effrite. Je ne peux pas m'en séparer il n'est pas abîmé à l'extérieur, juste l'intérieur. Mon sac à dos passe à mon atelier.P1140642

On a tous une histoire avec son sac à dos. Le mien, il a 14 ans à mon passage en seconde. Le passage au lycée marque la fin des cartables. bien que moi j'ai eu un sac en bandoulière. Il a été customisé au blanco comme cela se faisait à l'époque. Celui là a été à la poubelle. 

Pour la rentrée j'ai négocié avec les parents pour avoir le sac "eastpak" tendance du moment. Il est toujours là, il fut un bon investissement au final. 

Il a transporté mes livres et mes cahiers. Il était là lors de mes épreuves de bac. Il a été mal mené, jeté. Il a servi pour aller dormir chez les copines. Il fut cachette secrète. Il a transporté des mots d'amour, mes maux et des gros mots. Il a permis de s'asseoir. Il a fait quelques fêtes. Il a transporté de la boisson alcoolisée ou non. Il est parti en colo. Là c'était le sac à ne pas perdre car il y avait la trousse de secours et le listing des enfants. Ce fut aussi "le sac de la directrice". 

Il en vue. Il en vu venir et d'autres repartir. Il a fait toutes les visites depuis la seconde. Il est parti partout en France, en Pologne, à la Réunion et à l'île Maurice. Certains ont pu le porter, mais c'est des privilégiés. 

Pour rien je laisserais mon sac partir à la poubelle surtout dans un état impeccable sauf l'intérieur. Il a vieilli comme sa proprio. Il a un peu la "peau" qui a subi

comme sa proprio. Alors un passage dans mon atelier et il est tout beau comme sa .....proprio. P1140644

Demain on repart pour de nouvelles aventures.P1140646